description

Blog d'un médecin généraliste, chef de clinique universitaire:
« Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours. » (Louis Pasteur)

dimanche 28 décembre 2014

Dragi Webdo n°30: ivabradine, index glycémiques, SOPK, mortalité pendant les congrès de cardio, mortalité dans les dessins animés

Joyeux Noël! Avec un peu de retard, certes... Mais je ne publiais rien le 25 décembre. J'espérais, en effet avoir quelque chose à raconter dans ce billet, et en cette période de vacances, les articles ne se bousculent vraiment pas.


1/ Actualités médicales

J'en avais déjà parlé il y a peu, mais l'ANSM insiste vraiment sur les nouvelles recommandations d'utilisation de l'ivabradine (et ça me fait quelque chose à raconter....)

Une étude en cross-over chez des patients en surpoids a étudié le rôle de l'alimentation (selon les index glycémiques des aliments) pour différents paramètres cardio-vasculaires. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, les aliments d'index glycémique bas n'améliorent pas la sensibilité à l'insuline. En outre les différents régimes testés n'ont globalement pas d'influence sur la tension artérielle, le LDL, et le HDL (cf figure pour le détail)




Enfin, le centre Cochrane a étudié si la metformine dans le Syndrome des ovaires polykystiques améliorait la fertilité, en association à une autre technique de Procréation médicalement assistée. La méta-analyse ne retrouve pas d'augmentation du nombre de naissances vivantes, mais il y avait  52% de grossesse en plus chez les patientes ayant eu de la metformine et le risque de syndrome d'hyperstimulation ovarienne était diminué de 71%.

2/ Articles exotiques

De nombreux chefs universitaires se rendent en congrès tout au long de l'année. Comment se portent les services durant leur absence? Le JAMA a publié une étude retrouvant que la mortalité des patients hospitalisés en centre universitaire pour insuffisance cardiaque et arrêt cardiaque était diminuée de  7% durant les congrès de cardiologie. Il y avait également 7% de coronarographie interventionnelle en moins chez les patients avec un syndrome coronaire aiguë, sans conséquences sur la mortalité. Je ne sais pas trop ce qu'on peut en conclure, chacun pourra se faire son opinion!

Pour finir, une nouvelle étude de Noël du BMJ a étudié la survenue de décès dans... les dessins animés! Après 2 heures de dessin animé, il y a eu la mort d'au moins 1 personnage principal dans  80% des cas contre "seulement" 40% dans les films dramatiques "classiques", avec près de 3 fois plus de meurtres dans les dessins animés (et c'est significatif...)
Et après on continue d'emmener nos enfants voir les Disney au cinéma... Parents indignes!

Sur ce, passez de bonnes fêtes et à l'année prochaine!!



2 commentaires:

  1. Merci pour ces revues toujours intéressantes!
    J'espère continuer la lecture en 2015!
    Bonne fin d'année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de lire! Y'a pas de souci, ça va continuer! Bonnes fêtes également.

      Supprimer