description

Blog d'un médecin généraliste, chef de clinique universitaire:
« Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours. » (Louis Pasteur)

samedi 1 novembre 2014

Dragi Webdo n°22: PSA, cancer du poumon, toux de l'enfant, co-trimoxazole, PrEP, testing genoux

Aujourd'hui, je finis mon internat de médecine générale! Je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle pour les patients, mais je vais toujours faire de mon mieux en ce qui concerne leur prise en charge. C'est un moment que je redoutais, ne pas savoir rester à jour des actualités médicales et de l'évolution de la médecine. Je pense que cette peur et mon coté obsessionnel m'ont permis de surmonter cela en me faisant mener cette veille bibliographique hebdomadaire.



Bref, les articles ont été nombreux, je ne vais pas vous embêter plus longtemps avec mes divagations!

La recommandation forte de la semaine est celle de nos amis canadiens qui recommandent de ne pas faire de dosage de PSA en population générale pour le dépistage du cancer de la prostate. Pour les patients avec facteurs de risque tels que des antécédents familiaux, ils disent que les données ne sont pas suffisantes pour conclure dans un sens ou dans l'autre.

Cancérologie toujours, une équipe de Nice a recherché si détecter des cellules tumorales circulantes (CTC) chez les patients BPCO permet un diagnostic très précoce de cancer du poumon pour améliorer le pronostic. La détection des ces CTC était suivi d'une découverte de nodule pulmonaire dans les 1 à 4 ans. Parmi les 5 patients traités suite à cette détection, il n'y avait pas de récidive à 1 an. Affaire à suivre.

Un sujet qui me tient à cœur concerne les infections urinaires. Je découvre qu'aux États Unis, le traitement de la cystite aiguë conserve le co-trimoxazole en traitement de première intention, ce qui n'est plus le cas en France à cause des résistances croissants. Concernant le co-trimoxazole, chez les patients sous bloqueurs du système rénine angiotensine, le risque d'hyperkaliémie est majoré, ce qui peut entrainer un sur-risque de mort subite par rapport aux autres traitements.

Restons dans l'infectiologie: l'étude IPERGAY a montré précocement un avantage en France d'un traitement pré-exposition (PrEP) par Truvada à la demande chez les patients homosexuels dans la prévention de la transmission du VIH. Ainsi tous les participants de l'étude vont recevoir le traitement. Un grand progrès dans la lutte contre le VIH, mais la généralisation risque de poser des problèmes d'argent et de remboursement, ou pas. Je laisse les spécialises en parler avant moi.

L'article de médecine générale de la semaine est certainement celui de la prise en charge de la toux chez lenfant de  moins de 4 ans . L'article retrouve que l'utilisation d'un placébo sucré (sirop d'agave) diminue significativement les symptômes (rhinorrhée, fréquence de toux, sommeil de l'enfant et des parents...) par rapport à l'absence de traitement sans augmenter les effets indésirables. Alors pourquoi s'en priver? Je rappellerai simplement les recommandations actuelles dans la prise en charge de la toux de l'enfant par l'ANSM  qui ne recommande que des mesures hygiéno-diététiques, et déconseille l'utilisation de miel chez l'enfant de moins d'un an à cause du risque de botulisme infantile.

Enfin, et comme bien souvent, je finirais sur de la diabétologie. La revue Exercer rappelle que chez les patients diabétiques, les traitements anti-diabétiques n'ont pas prouvé leur efficacité en morbi-mortalité dans des essais randomisés de bon niveau de preuve, contrairement aux statines et aux IEC dont l'efficacité est démontrée chez ces patients.
La metformine étant le seul médicament ayant néanmoins prouvé une efficacité en terme de morbi-mortalité, c'est le traitement de première intention. Le JAMA a retrouvé que ce n'était cependant le traitement initial que dans 58% des cas, et que l'utilisation d'un autre anti-diabétique initial était associé à un risque supérieur d'intensification du traitement sans bénéfice en terme de réduction de risque cardio-vasculaire ou d'hypoglycémie.

Voilà pour cette semaine, je vous dis à la semaine prochaine et vous laisse revoir les tests du genou  (avec le JAMA) en image, parce que je les oublis presque à chaque fois et que ça ne fait pas de mal de les revoir de temps en temps!


2 commentaires:

  1. Mercredi,le retour !
    Tu veux pas faire le 'challenge stat " de la semaine, enfin toutes les semaines ... comme le nejm qui deviendrait le najm comme toi !
    sinon je fais quoi le mercredi maintenant !

    RépondreSupprimer
  2. Je garderais ça en tête, mais pour le moment, je doute d'avoir une banque d'image suffisante pour tenir le rythme!

    RépondreSupprimer