description

Blog d'un médecin généraliste, chef de clinique universitaire:
« Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours. » (Louis Pasteur)

samedi 10 mai 2014

Dragi Webdo n°1

J'admire ceux qui arrivent à faire des billets hebdomadaires sur les articles qui sortent etc... Le souci, c'est que les infos que j'y trouve ne me correspondent pas toujours, ou ne sont pas indispensable dans ma petite pratique de médecine générale, bien qu'un bon nombre soit très intéressantes.

Je vais donc essayer dès cette semaine de me lancer dans le "DrAgi Webdo". Je le conçois comme un billet hebdomadaire du Web (comme son nom l'indique, en fait!). Ça permettra éventuellement d'apporter quelques nouveautés aux oreilles des médecins généralistes de la toile qui n'ont pas le temps de chercher et farfouiller pour trouver les dernières nouveautés. (Et à défaut d'avoir une foultitude de lecteurs, ça m'aidera également à garder une trace des articles intéressants que je trouve pour les relire éventuellement et ça m'aidera à retenir les truc importants en les écrivant!)

Alors, c'est parti pour le numéro 1 !



Ca ne date pas de cette semaine, je l'avoue, mais le coté pratique me pousse à parler du guide parcours de soins Diabète de type 2 de la HAS, parce qu'il comporte un tableau récapitulatif des examens du suivi diabétique. Chose intéressante encore, la HAS approuve une HbA1C tous les 6 mois chez les patients équilibrés à l'objectif. Mais, ça va faire sortir les patients de notre ROSP ça!
Et petite précision pour ceux qui s'embrouillent avec les formules de calcul du DFG, c'est également rappelé d'utiliser la CKD-EPI pour le dépistage de l'insuffisance rénale et la Cockroft-Gault pour l'adaptation des posologies!





Pour ce qui est du traitement diabétique, Boussageon avait déjà remis en cause l'intérêt des traitements antidiabétiques (ICI) . Voila qu'on nous démontre maintenant qu'il ne faut pas non plus se précipiter sur l'insuline parce que les patients traités par insuline auraient un risque de décès supérieur aux patients diabétiques non traités du tout pour leur diabète en comparant à la population générale (LA)


En restant dans le vaste champ de ce qui est métabolique, la guerre fait toujours rage à propos de la vitamine D (entre les journaux concurrents surtout..) A peine le BMJ a-t-il affirmé grâce à une méta-analyse l'effet protecteur cardiovasculaire de la vitamine D (surtout D3, parce que D2 l'aggraverait), que le Lancet rétorque par une autre méta-analyse que la fameuse diminution des chutes sous vitamine D, c'est peut être du flan!

Pour changer un peu de registre maintenant, parlons grossesse et vaccination. A part pour la grippe, on vaccine pas souvent pendant la grossesse...On a bien vu que le nouveau calendrier vaccinal et le HCSP insistaient sur leur stratégie du cocooning (débattue plus ou moins longuement par les billets réactifs de CMT et docdu16 ICI ). Bref, il semblerait qu'il n'y ai que peu de risque à vacciner pendant la grossesse, mais dans une étude où aucun cas de coqueluche n'est survenu, c'est difficile d'évaluer si y'a vraiment un intérêt à vacciner pendant plutôt qu'après... (primum non nocere qu'il disait!)

Donc, en admettant que la grossesse se passe bien, et que le petit enfant qui soit né ait un reflux vésico urétral et que vous soyez tenté d'introduire un traitement de fond, il aurait, certes une diminution du nombre de récurrences d'infections de 50%, mais sans que cela ne réduise le nombre de cicatrices rénales (qui est la principale chose qu'on veut éviter), et ça lui permettrait d'avoir 63% de bactéries résistantes au lieu de  19%. Bref, un article de plus qui ne plaide pas en faveur des traitements prophylactiques systématiques...

Pour finir sur un peu de psychologie! Une fois encore, les médecins sont en tête des "personnes en qui les gens ont confiance"! Tout ça pour dire qu'un article de plosone (encore un!) a trouvé tout logiquement que la qualité de la relation médecin-patient était un déterminant de la santé des patients! C'est tout pour cette semaine, je vais relire ce dernier article pour comprendre comment on randomise les patients sur "la relation médecin patient" ...

A la semaine prochaine!

2 commentaires:

  1. Merci Dr Agibus pour cette veille scientifique utile pour la pratique quotidienne de la médecine générale. Je te suggère d’agrémenter les infos sérieuses, d’autres plus légères (bien que pouvant être utiles) comme cette étude sur la poignée de main, comme évaluation de l'age réel des patients:
    http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0096289
    ;-)
    En espérant que la vie hospitalière continue sur une lancée positive pour toi, et que les sucreries de Kitty ont le succès qu'elles méritent

    RépondreSupprimer
  2. Merci du commentaire et des encouragements! Malheureusement, je ne peux mettre que ce sur quoi je tombe et je sais que je ne suis clairement pas exhaustif!
    Mais je vais essayer de m'améliorer!

    RépondreSupprimer