description

Blog d'un médecin généraliste, chef de clinique universitaire:
« Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours. » (Louis Pasteur)

dimanche 23 octobre 2016

Dragi Webdo n°112: médicaments de la maladie d'Alzheimer, anévrisme de l'aorte abdominal, syncopes

Bonjour à tous, et bonnes vacances pour ceux qui en ont et qui vont pouvoir profiter pour se reposer! (En même temps, si vous êtes en vacances, j'espère que vous ne passez pas votre temps libre à lire un billet d'actualités médiales... il faut décrocher de temps en temps!). La semaine n'a pas été très dense, voici les nouveautés!


1/ Pharmacovigilance

Cela a fait le tour de l'hexagone en quelque heures: la commission de transparence de la HAS a réévaluer les médicaments de la maladie d'Alzheimer (mémantine, donepezil, rivastigmine et galantamine) pour leur conférer un service médical rendu insuffisant, ce qui devrait conduire à leur déremboursement. Une décision logique compte tenu de leur absence de bénéfice clinique pertinent prouvé. Bien évidemment, la pathologie reste prise en charge à 100% compte tenu des aides et du suivi nécessaire au maintien de la qualité de vie des patients.

Un article publié dans JAMA Internal Medicine parle de 71 000 patients britanniques diabétiques. Les auteurs retrouvent une augmentation du risque de lithiase biliaire de 79% avec les analogues du GLP-1. Il n'y avait pas d'augmentation de ce risque avec les inhibiteurs de la DPP-4.


2/ Cardiovasculaire

J'avais parlé l'an dernier du dépistage de l'anévrisme de l'aorte abdominale (AAA) chez tous les sujets de 65 ans qui montrait un bénéfice en terme de mortalité chez les américains. En Europe, les suédois ont mené une campagne de dépistage similaire, et ont retrouvé que le dépistage permettait de diminuer de 27% la mortalité spécifique (nombre de sujets à screener pour éviter 1 décès: 667) (ou encore 4% de réduction par an si on reformule), mais la mortalité globale peinait à atteindre un seuil significatif (OR: 0,98 [0,96-1,00] ; p=0,1). Ainsi, le dépistage proposé par la HAS serait il plus adapté? Depuis 2012, il est recommandé de faire 1 échographie Doppler de dépistage aux patients de plus de 55 ans avec un antécédent familial d'AAA ou de plus de 65 ans avec tabagisme chronique ancien ou actif.

Le NEJM a publié une étude intéressante sur les causes de syncopes chez les patients hospitalisés (malheureusement, c'est hospitalisé et pas en cabinet de médecine générale, donc la population ne sera pas exactement la même. N'est ce pas Mr White et Mr  Green ?). Les auteurs ont diagnostiqué 17% d'embolie pulmonaire sur les 560 patients. Ce qui est intéressant, c'est que parmi les 97 patients ayant fait une embolie pulmonaire, la syncope était le seul symptôme pour 24% (pas de tachypnée, pas de dyspnée, pas de signe de phlébite ni rien). Les D-Dimères seraient probablement à considérer devant tout bilan de syncope.

Que les buveurs de café se rassurent! Il n'y a pas d'augmentation du risque d'arythmie cardiaque lors d'ingestions massive de café. C'est ce que retrouve une étude menée chez des patients insuffisants cardiaque qui plus est...


C'est tout pour cette semaine, bonne vacances et à la semaine prochaine!

@Dr_Agibus


3 commentaires:

  1. Peut-être que tu pourrais contribuer aussi au groupe https://www.facebook.com/groups/articlesmedicaux/ ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de la proposition, j'aime bien suivre le groupe. Mais je ne pense pas arriver a penser à contribuer avec tout ce dans quoi je me suis déjà engagé. N'hésite pas a y mettre des articles que j'aurai déniché et qui te sembleraient pertinents!

      Supprimer
    2. Certes, mais si tu ne participes pas activement, tu peux en faire un peu la publicité pour encourager tes lecteurs à le suivre aussi. Plus on est, plus la qualité de la veille sera meilleure.

      Supprimer