description

Blog d'un médecin généraliste, chef de clinique universitaire:
« Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours. » (Louis Pasteur)

samedi 7 juin 2014

Dragi Webdo n°5

Une nouvelle semaine s'achève et de nombreuses choses se sont encore passées sur la toile. Pour commencer avec la partie statistique, la démographie médicale change! (comme si on l'avait pas remarqué... ) Les spécialités médicales et chirurgicales augmentent, les médecin généralistes diminuent , et le tout sur fond de féminisation.


La grande nouveauté de la semaine, c'est surtout la sortie des nouvelles recommandations de prise en charge des infections urinaires par la SPILF! Voilà près de deux ans que les initiés les attendaient. Qu'est ce qui change pour un médecin généraliste? Pas grand chose en fait. Le terme de "compliqué" a été à juste titre remplacé par "à risque de complication", comporte désormais les patients de plus de 65 ans "fragiles" ou de plus de 75 ans,et ne comporte pas le diabète. Pour rester dans la ligne de conduite "IL FAUT ÉPARGNER LES FLUOROQUINOLONES", le traitement de 2ème intention de la cystite est le pivmecillinam (Selexid) 400mg matin et soir pendant 5 jours. On ressort un vieil antibiotique qui avait été déremboursé, mais son efficacité notamment sur les E.coli à bétalactamase à spectre élargi a fait qu'il est désormais re-remboursé. Enfin, la place de la BU pour les hommes et les femmes est renforcée, et les ECBUs de contrôle pour des infections non compliquées (non hospitalisées pour simplifier) ne sont pas nécessaire.

A quelques jours de la coupe du monde de football au Brésil, les patients-supporters vont devoir se préparer avant le départ, les mesures ont été émises par le Haut Conseil de Santé Publique: prophylaxie antipalustre, vaccinations, conseils, tout y est!
Par ailleurs, on a également les nouvelles recommandations du voyageur de façon plus générale qui viennent d'être émises par le HCSP. J'avoue ne pas être assez calé dans ces recommandations pour avoir trouver les grandes différences avec celles de l'an dernier...  On voit par contre réitéré la recommandation de vaccination anti-rotavirus avant 6 mois chez les nourrissons qui n'a pas été soutenue dans le nouveau calendrier vaccinal...

Au chapitre cardiovasculaire, la diminution de la consommation de sel diminue l'HTA et les évènements cardio-vasculaires! Dans cette étude, les auteurs disent que la consommation moyenne de sel par les américains est de 3,4g par jour.... Ça me semble vraiment peu sachant qu'en France elle est de 6,5g/jour pour les femmes et 8g/jour pour les femmes... Alors, à moins de compter les grammes de sel différemment je ne vois pas trop comment ils arrivent à leur compte, sauf s'ils comptent en fait uniquement le sel ajouté dans l'assiette et pas le sel déjà compte tenu dans les aliments comme le pain, la charcuterie et...) Bref, je suis cependant tout à fait d'accord avec la conclusion.

Pour conclure, je reviendrais sur cette étude basée sur l'incontournable Twitter, associée au Hashtag #doctors20 : apparamment , les médecins de parlent ne parlent pas que de médecine!


A la semaine prochaine!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire